Combien devrait coûter un design de site internet

19 février 2015
1832 Views

Combien de fois vous êtes-vous posé cette question ?

Une commande vient d’arriver. Face à votre ordinateur, vous grattant la tête, vous vous demandez combien vous devriez facturer pour le design de ce site internet. Vous finissez par demander à des amis, sur google, des forums. Vous trouvez des tarifs applicables mais vous ne savez pas s’ils correspondent vraiment à cette prestation. C’est énervant hein ?

Ce qui ne va pas avec la grille tarifaire

Souvent, les designers utilisent la grille tarifaire, à l’image des menus dans les restaurants :

  1. Un logo = X €
  2. 5 templates pour WordPress = Y €
  3. Un design d’application mobile = Z €

et ainsi de suite… (C’est bien plus détaillé en vrai, mais vous voyez ce que je veux dire). Ces grilles tarifaires sont souvent basées sur l’expérience de projets précédents. Elles sont ajustées de temps en temps au fur et à mesure que les projets arrivent. Beaucoup d’agences web et de freelance utilisent ce système.

Prenons une situation qui vous est sûrement déjà arrivée :

Vous prenez un café dans un bar, tranquillement, devant votre ordinateur. Une serveuse s’aperçoit que vous êtes en train de travailler sur un site internet.

Serveuse : « Vous faites des sites internet ? »
Vous: “Oui! »
Serveuse : “Cool ! Je fais partie d’une petite association. Combien ça me coûterait que vous me fassiez un site vitrine ?”

Elle sourit, le visage plein d’espoir.

Vous: “Et bien… En règle général, je le fais pour … »

Et là vous vous dites que le prix de votre grille tarifaire ne sera jamais accessible pour la serveuse ou pour l’association.

Vous :« Écoutes, dès que tu as un moment, viens me voir. Je vais te montrer comment on peut faire son site gratuitement. Il y a des solutions pour ce que tu recherches. »

C’est ici qu’on parle de tarifs à la tête du client. C’est ce qu’il se passe partout. Car si nous remplaçons la serveuse par le patron d’une grosse compagnie, vous n’allez sûrement pas lui répondre ça, mais plutôt lui proposer des prix deux fois plus élevés que d’habitude.

Ce sont les valeurs. Les valeurs du designer qui vont influencer le prix d’un site internet. Dans le cas ci-dessus, c’est de facturer plus à ceux qui ont plus d’argent. Soyez plus attentifs à vos valeurs. Quels types de projets me dégoûtent ? Quels sont ceux qui me réchauffent le cœur ? etc …

Un compromis donnant-donnant

Il y a encore beaucoup d’autres facteurs qui peuvent influencer le prix d’une prestation. Par exemple, la pérennité.

La pérennité va vous apporter des revenus constants et la certitude que votre client est satisfait (tant qu’il fait affaire avec vous). Cependant, ne tombez pas dans le piège du pseudo salarié, c’est à dire une rétribution de l’ordre de 1500€/mois pour travailler pour lui dès qu’il le souhaite.

Non.

Vous n’êtes pas un esclave.

Cherchez plutôt les clients qui vont vous dire : « Écoutes, j’ai un projet là, de site internet avec X pages. Je te propose de me faire un prix pour la prestation avec une clause d’exclusivité pour les prochaines. Afin de travailler ensemble sur le long terme ».

Ces clients-là, il faut les bichonner. Proposez des prix avantageux pour la première prestation et une facturation normale pour les suivantes.

Alimenter son portfolio

Le portfolio est l’élément le plus important de votre apporteur d’affaires. C’est en partie lui qui déterminera si le client va vous choisir pour son projet ou non. C’est aussi lui qui déterminera la typologie des projets que vous êtes capable de mener et que vous aimez réaliser. C’est pour cette raison que vous aussi vous avez un choix important à faire. Un projet ennuyeux et sans défi ne vous attirera que des projets ennuyeux et sans défi.

Lorsque vous allez faire un devis pour un client, posez-vous cette question : Est-ce que je vais mettre ce projet dans mon portfolio ? Pour y répondre, c’est très simple. Si c’est un projet motivant pour vous, mettez-le dans votre portfolio. Si au contraire il n’est pas motivant, alors ne le mettez pas dans votre portfolio. Vous me direz : à ce compte là, à quoi bon réaliser un projet qui ne me motive pas ? Et bien vous devez quand même vous nourrir. Et c’est là que le prix entre en jeu.

Il faut voir au-delà de ce que la prestation va vous apporter ponctuellement. Donc suivez cette règle simple :

La prestation va faire briller mon portfolio, est-elle intéressante, motivante ? => Baissez votre prix.
La prestation n’a rien à faire dans mon portfolio, est-elle ennuyeuse, sans défi ? => Augmentez votre prix.

Au final, combien doit coûter une prestation ?

N’utilisez plus de grilles tarifaires. Calculez vos prix en suivant ces 3 règles :

A)   Calculez votre taux horaire. C’est à dire le taux qui vous permettra de maintenir votre confort de vie. Voici les taux que je recommande :

  1. Débutant (0-2 ans d’expérience) : 31 € HT soit 250€/jour
  2. Intermédiaire (2-5 ans)44 € HT soit 350€/jour
  3. Expert (5-10 ans) :  50 € HT soit 400€/jour
  4. Artiste (+10 ans) : 62 € HT soit 500€/jour

Ces taux sont à titre indicatif. Si vous avez 2 ans d’expérience mais que vous réalisez des prouesses techniques digne d’un artiste, appliquez un tarif plus élevé, et vice-versa.

B)   Estimez le temps que vous allez passer sur votre projet. Là on entre dans la gestion de projet et c’est assez simple en fin de compte.

  1. Découpez le projet en mini-tâches (par ex. une page = une tâche) et estimez le temps que vous allez y passer.
  2. Additionnez le total de temps nécessaire au projet.
  3. Ajoutez 30% pour les réunions, les échanges d’e-mails, les demandes de modifications, etc… Toutes les tâches « imprévues ».

C) Pour finir, appliquez les facteurs susceptibles de modifier le prix final comme expliqué dans l’article. Est-ce un projet ennuyeux ou motivant ? Est-ce que je l’utiliserai dans mon portfolio ? Est-ce que je vais me détester pour avoir fait ce projet ? En fonction de tous ces facteurs, réduisez ou augmentez le prix final comme bon vous semble, sans tomber dans le ridicule (pas plus du double).

L’exemple

Vous êtes un web designer expérimenté (environ 8 ans d’expérience) et une commande vient d’arriver. Un client vous demande le prix pour un site internet. Il s’agit d’un site vitrine de 4 pages (accueil, services, projets et contact) pour une association caritative. Ils préviennent qu’ils sont limités dans le budget et aimeraient quelque chose de très classique.

En suivant les étapes, voici ce que cela donne :

A) J’ai 8 ans d’expérience, je me situe donc entre 45 et 50€ de l’heure. Disons 47 € pour couper le poirier en deux.

B) Je découpe mon projet et j’estime les tâches :

  • Accueil : 6 heures
  • Services : 3 heures
  • Projets: 3 heures
  • Contact : 5 heures
  • Total : 22 heures

C) Le prix total de mon projet et donc de 1034 € HT. Cependant, il s’agit d’une association caritative qui a donc peu de moyens et dont je soutiens le message. Je vais donc faire un rabais de 20%. Par contre, le projet sera un peu ennuyeux techniquement. C’est classique. Donc ça ne brillera pas dans mon portfolio. Ce facteur augmente le prix de 10%.

En appliquant tous les facteurs, je me retrouve avec un prix de 1034 € (-10%) = 931 € HT.

Les chiffres ci-dessus sont totalement arbitraires bien entendu.

Conclusion

Le plus gros problème d’utiliser une grille tarifaire, c’est que vous ne vous incluez pas dans l’équation. Vous n’êtes pas un robot. Ne facturez pas votre travail sans inclure les facteurs qui prennent en compte vos valeurs, votre motivation et votre carrière.

Il est temps pour vous de faire des devis comme un pro !

The following two tabs change content below.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>